avant-


avant-

avant- Préfixe exprimant l'antériorité dans le temps (avant-hier) ou dans l'espace (avant-scène).

⇒AVANT-, élément préf.
Élément de compos. corresp. à avant, adv. et prép. et entrant dans la formation de subst.
I.— Avant- exprime une relation d'antériorité spatiale (il s'oppose à arrière-).
A.— Le composé désigne un lieu, un ouvrage placé à l'avant immédiat du lieu, de l'ouvrage désigné par la base (le composé et la base désignent une chose de même nature) : avant-bassin « petit bassin, etc. » V. les art.
avant-chœur, avant-cour, avant-mur, avant-port, avant-scène, avant-toit
avant-bassin. « Petit bassin dans lequel séjournent momentanément les navires quittant un fleuve et d'où ils passent ensuite, par une écluse intérieure, dans le bassin proprement dit », (GRUSS 1952; attesté dep. 1888 selon ROB. Suppl. 1970)
avant-cale. « Plan incliné prolongeant une cale sous l'eau pour permettre toutes manœuvres nécessaires au halage des navires » (BARB.-CAD. 1963; dep. WILL. 1831)
avant-chambre. « Technol., local placé au départ d'une conduite d'adduction d'eau et contenant les appareils de jaugeage, vidange, retenue des sables, etc. » (BARB.-CAD. 1963); (en m.fr. ce mot était équivalent de antichambre, dep. XIIIe s., pic., ROISIN, ms. Lille 266, p. 55 ds GDF.)
avant-classe. « Pièce en avant de la classe »; (on) court fermer au verrou les portes de la classe, et de l'avant-classe (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, 1855, p. 245); cf. G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, 1855, p. 89)
avant-creuset. « Cuve jumelée avec le creuset des fours à cuve et des cubilots (terme de métallurgie) » (DUVAL 1959); (attesté ds L. GUILLET, Traité de métall. gén., 1923, p. 81, 257, 311; dep. LITTRÉ)
avant-foyer « Appareil placé en avant du foyer d'une chaudière et dans lequel a lieu le début de la combustion » (BARB.-CAD. 1963); (dep. R. CHAMPLY, Nouv. encyclop. pratique, t. 1, 1927, p. 1766)
avant-gare. Le fanal du train annoncé étincela à l'avant-gare (HAMP, Marée fraîche, 1908, p. 41)
avant-greffe. « Pièce située avant le greffe d'une prison » (Lar. 19e); dans la salle de l'avant-greffe où le criminel allait être amené (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 293)
avant-mont. Géogr., « reliefs situés en bordure d'une chaîne principale » (Lar. encyclop.); des collines et des avant-monts (VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 188)
avant-nef. « Partie des anciennes églises grecques qui se trouvent à l'entrée, avant la nef »; elle en constitue, comme le narthex de Vézelay, une grandiose avant-nef (R. ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1928, p. 229); (dep. Ac. Compl. 1842)
avant-paysage. Dans l'avant-paysage fouillé par les grands phares, surgit un pont couvert de ronces (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 270)
avant-pont. On arrimait alors les bœufs dans la cale, ce qui était une complication. Aujourd'hui on les arrime sur l'avant-pont (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 102)
avant-portail. « Portail qui, dans certaines églises gothiques, précède le portail proprement dit » (Lar. encyclop.); (attesté dep. BESCH. 1845)
avant-salle. « Par opposition à arrière-salle, salle située sur le devant, où le public accède directement »; le marché noir se sert dans les avant-salles (E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 383)
avant-terrasse. « Terrasse placée en avant d'une autre terrasse placée à la même hauteur ou à une hauteur plus élevée » (J. ADELINE, Lex. des termes d'art, 1884); (attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop.)
Spéc. Le composé ne désigne pas une chose de même nature que celle désignée par la base. V. l'art.
avant-corps
avant-rideau. « Dispositif permettant d'éclairer le rideau d'un théâtre »; sous la lumière éblouissante de l'avant-rideau (CAMUS, La Peste, 1947, p. 1379)
avant-solier. « Poutre qui supporte les étages des maisons gothiques en faisant saillie sur la rue » (Lar. 19e); « poutre en bois, fer, béton armé soutenant une partie de construction faisant saillie en encorbellement » (BARB.-CAD. 1963)
Rem. On distinguera de ce type de composés ceux où le 2e terme doit être considéré comme une appos. à avant subst. : avant-centre, ou ceux à l'orig. desquels il y a un syntagme régi par une prép. : avant-deux, pour en avant-deux; noter p. ex. en avant-quatre : ,,Aussitôt que la môme et la duchesse attaquent la deuxième figure ils font un « en avant-quatre »`` (FEYDEAU, La Dame de chez Maxim's, 1914, p. 49) et à l'avant-gauche : ,,Six chasseurs, six, à l'avant-gauche`` (SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, p. 150 et 288).
B.— Le composé désigne, p. rapp. au corps considéré de face, la partie antérieure de l'élément désigné par la base. V. les art.
avant-bouche, avant-bras, avant-cœur, avant-main, avant-pied, avant-train
avant-aile. « P. anal. avec avant-bras, la partie finale de l'aile » (attesté ds CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 267)
avant-coin. « Lobule cérébral (...) qui se continue en avant avec la circonvolution du corps calleux » (LITTRÉ-ROBIN 1865, Méd. Biol. t. 1 1970); (attesté ds G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 320)
avant-poignet. « Métacarpe » (Ac. Compl. 1842, Nouv. Lar. ill.)
C.— Le composé désigne une petite troupe, un poste militaire placé(e) en avant du gros d'une troupe, d'un camp, etc. V. les art.
avant-garde, avant-poste.
II.— Avant- marque un rapport d'antériorité temp. immédiate.
A.— Le composé désigne l'espace de temps, précédant immédiatement l'espace de temps, l'événement ou l'état désigné par la base. Avant- s'oppose à après-, et plus rarement à arrière-. V. les art.
avant-dîner, avant-guerre, avant-midi, avant-quart, avant-veille
avant-bonheur. Non pas le bonheur, mais l'avant-bonheur (BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, p. 110)
avant-brise. On était caressé d'un petit souffle que notre ancienne langue appelait l'aure, sorte d'avant-brise du matin baignée et parfumée dans la rosée (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 329)
avant-combat. On eut dit une halte, un prix, non un avant-combat (G. D'ESPARBÈS, Le Briseur de fers, 1908, p. 106)
avant-funérailles. Ce décor classique des avant-funérailles (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 367); [la chambre] prenait cet aspect d'avant-funérailles (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933 p. 356)
avant-mort. Et puis je repartais dans cette « avant-mort » (P. VIALAR, La Mort est un commencement, Risques et périls, 1948, p. 153)
avant-Noël. Dans le bel avant-Noël immaculé de là-haut, on oubliait ce que c'étaient que les fêtes (E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 25)
avant-psychose. Ces constitutions dessinent, chez le normal, le terrain prédisposé aux maladies mentales, elles sont chez lui comme une « avant-psychose » (MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 31)
avant-souper. L'avant-souper, de 7 heures à 9 (STENDHAL, Vie de Henry Brulard, t. 1, 1836, p. 112)
avant-terreur. L'avant-terreur d'une défaite (G. D'ESPARBÉS, Le Briseur de fers, 1908, p. 40)
Rare. Le composé a un anton. en arrière-. V. l'art.
avant-printemps
avant-saison. Ébauches d'avant-saison (Jardin des Modes, févr. 1951, p. 15)
Rem. 1. Dans avant-dîner, avant-souper, dîner, souper sont des subst.; avant- + inf. n'est pas un type productif. 2. Except., la base est un adj. ou un adv. : avant-coureur/avant-courrier, avant-dernier, avant-hier (et le subst. corresp. avant-veille). Noter, ds R. Rolland, Beethoven, t. 2, 1928, p. 431 : la galopade avant-finale [d'une sonate].
B.— Le composé désigne une chose, un acte qui intervient immédiatement avant la chose, l'acte désigné par la base (il s'agit d'esquisses, d'essais avant la chose définitive désignée par la base). V. les art.
avant-première, avant-projet, avant-propos
avant-cours. Avant-cours de la Bourse des métaux (MORAND, Londres, 1933, p. 281)
avant-dire. J'entends parler de ce fameux Traité du Verbe, autorisé par un Avant-dire de Stéphane Mallarmé (VERLAINE, René Ghil, 1896, p. 404; sur le modèle d'avant-propos)
avant-fin. J'ai besoin de ta compagnie pour arrêter ma fin, ou plutôt mon avant-fin (FLAUBERT, Correspondance, Suppl., 1855, p. 194)
avant-métré. L'avant-métré des terrassements (Ch. BRICKA, Cours de chemins de fer, t. 1, 1894, p. 273)
avant-puits. Un petit puits de quelques mètres ou avant-puits (J. CAHEN, E. BRUET, Carrières, plâtrières, ardoisières, 1926, p. 44)
avant-sentiment. Par exemple, j'ai défini l'instinct : le pré-sentiment des convenances de l'animal. Pour conserver au mot pré-sentiment la signification que je lui donne, je suis obligé de séparer la particule pré, qui signifie avant, du mot sentiment : alors il signifie avant sentiment, qui dit plus, ce me semble, que pressentiment, qui ne signifie guère qu'un sentiment douteux et confus de ce qui doit arriver; tandis que l'avant-sentiment de l'instinct dans l'animal est sûr, décidé et clairvoyant (BERNARDIN DE SAINT PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 269)
avant-trou. On commence par percer avec un foret un avant-trou d'un diamètre inférieur à celui du trou définitif (P. GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 188)
avant-vérités. Toutes ces approximations, hypothèses et avant-vérités, ne sont que le substitut d'un récit impossible et d'une vérité qui ne se discerne plus (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 148)
Rem. 1. V. aussi ds GILB. 1971 avant-hâle, avant-papier, avant-programme, avant-rapport, avant-série. 2. Noter aussi l'art. avant-goût dont l'anton. est arrière-goût.
BBG. — Ac.-Gastr. 1962 (comp.). — BACH.-DEZ. 1882 (comp.). — Banque 1963 (comp.). — BARB.-CAD. 1963 (comp.). — BARB. Misc. 1 1925-28, p. 50; 15 1936-38, p. 158; 19 1938-43, pp. 11-12. — BRUN 1968 (comp.). — CAGNON (M.), SMITH (S.). Le Vocab. de l'archit. en Fr. de 1500 à 1550. Cah. Lexicol. 1971, n° 18, p. 100. — CAP. 1936 (comp.). — CHESN. 1857 (comp.). — DUVAL 1959 (comp.). — FÉN. 1970 (comp.). — Forest. 1946 (comp.). — GEORGE 1970 (comp.). — GRUSS 1952 (comp.). — LITTRÉ-ROBIN 1865 (comp.). — Méd. Biol. t. 1 1970 (comp.). — NOËL 1968 (comp.). — RÉAU-ROND. 1951 (comp.). — SPR. 1967 (comp.). — SPRINGH. 1962 (comp.). — VOYENNE 1967 (comp.).

avant-
Premier élément de substantifs, se combinant avec un substantif.REM. Dans les composés de avant-, seul le deuxième élément peut varier : des avant-bassins.
———
I Exprimant une antériorité dans le temps. ci-dessous Avant-nuit, avant-première, avant-printemps, etc. Très productif dans le langage courant : avant-bonheur (Bachelard, in T. L. F.), avant-combat (d'Esparbès, in T. L. F.), avant-Noël (E. Triolet, in T. L. F.), avant-souper (Stendhal, in T. L. F.).
———
II Exprimant la situation de ce qui, dans l'espace, est devant. ci-dessous Avant-bassin, avant-cour, avant-foyer, etc. Ce préfixe est très productif dans la langue technique : avant-chambre (d'une conduite d'eau), n. f., avant-creuset, n. m., etc., ainsi que dans le langage courant : avant-classe, n. f., « pièce en avant de la classe » (Colette, in T. L. F.), avant-cime, n. f., « cime située en bordure d'une chaîne de montagnes » (J. Gourdault, 1893, in D. D. L.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • avant — AVANT. Préposition, servant à marquer Priorité de temps. Ceux qui ont été avant nous. J ai vu cela avant vous. Avant Pâque. Avant la fin de l année. Avant l heure. Avant le terme. Avant terme. Avant midi. Avant le jour. Avant jour, Avant dîner.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • avant — AVANT. Prep. marquant priorité de temps. Ceux qui ont esté avant nous. j ay veu cela avant vous. avant Pasques. avant la fin de l année. avant l heure. avant le terme. avant terme. avant midy. avant le jour. avant jour. avant disner. Il marque… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • avant — Avant, adverb. acut. C est un adverbe ores de temps, comme, avant le jour, Ante diem, Avant le terme de payer, Ante quam soluendi dies venerit, De sorte que de là en avant nul ne favorisa tant les affaires de Rome, Ita vt nemo inde rem Romani… …   Thresor de la langue françoyse

  • avânt — AVẤNT, avânturi, s.n. 1. Vioiciune, energie, forţă în mişcari. ♢ loc. vb. A şi lua avânt = a se avânta. 2. Însufleţire, elan, entuziasm. 3. Dezvoltare rapidă, progres remarcabil (într un domeniu, într o epocă etc.). – Din avânta (derivat… …   Dicționar Român

  • avant-chœur — ● avant chœur, avant chœurs nom masculin Partie antérieure du chœur d une église, devant le maître autel. ⇒AVANT CHŒUR, subst. masc. ARCHIT. Dans une église, espace compris entre la grille centrale fermant le chœur du côté de la nef et la porte… …   Encyclopédie Universelle

  • Avant — Avant: Avant Browser  браузер на движках Trident,Chrome, Firefox. Avant  R B исполнитель. Citroën Traction Avant  один из первых серийных переднеприводных автомобилей. Audi Avant Avant Recordings См. также Аван …   Википедия

  • avant-cœur — ● avant cœur, avant cœurs nom masculin Maniement des bovins, situé près de la pointe de l épaule. ⇒AVANT CŒUR, subst. masc. MÉD. VÉTÉR. Maladie particulière du bœuf et du cheval, ainsi nommée parce qu elle se manifeste par une tumeur qui survient …   Encyclopédie Universelle

  • avant- — 8 [avant ] [ˈævɒ̃] [ˈævɑː̃] combining form (used especially with types of popular music) in a style that is modern and very different from what has been done before • experimental music like avant rock • …   Useful english dictionary

  • Avant — Avant, OK U.S. town in Oklahoma Population (2000): 372 Housing Units (2000): 164 Land area (2000): 0.353989 sq. miles (0.916828 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.353989 sq. miles (0.916828 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Avant, OK — U.S. town in Oklahoma Population (2000): 372 Housing Units (2000): 164 Land area (2000): 0.353989 sq. miles (0.916828 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.353989 sq. miles (0.916828 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.